Voyage en Italie #1 EMILIA ROMAGNA


E M I L I A  R O M A G N A

En termes gastronomiques, la région de l’Emilie Romagne résume à elle seule la richesse de la cuisine italienne telle qu’on l’imagine.

Sa cuisine a tout ce qu’il faut pour exciter les papilles du plus exigeant des gourmands: jambon de Parme, mortadelle, pâtes faites maison, plats de viandes, du gibier, des pâtisseries sucrées et salées, des vins, le vinaigre le plus noble du monde « Aceto Balsamico Tradizionale » et pour finir, le roi des fromages, le Parmigiano Reggiano.

Cette cuisine riche et variée est le fruit d’un travail d’équipe exceptionnel entre les deux terroirs qui composent cette région. D’un côté l’Emilie, qui se situe entre la plaine du Pô et le nord de la Toscane, et de l’autre la Romagne, région montagneuse bordant la mer Adriatique à l’est. La fertile Emilie fournit pâtes, produits laitiers et une excellente viande, tandis que la Romagne plus rude, et parfois difficile d’accès, apporte herbes aromatiques, gibier sauvage et poissons de la côte. 

L’Emilie Romagne est le paradis des amateurs de pâtes. On peut y déguster les innombrables sortes de pasta secca à la semoule de blé dur, mais également de pasta fresca, faites maison avec de la farine de blé et des oeufs. La pasta fresca prend les formes les plus diverses : en bandes ou en losanges, rectangulaire ou carrée, farcie à la viande ou au fromage sous forme de ravioli, ou tortellini; lasagne, anolini, agnolotti, cappelletti ou cappellacci, tagliatelle ou parpadelle avec du sugo ou du ragoût. L’imagination est sans limite!

Bien que toujours préparée selon la même recette de base, la pâte, pétrie soigneusement et étendue à la main ou au rouleau à pâtisserie, est préparée par chaque famille selon sa propre technique et des recettes régionales secrètes.

À Parme, par exemple, on trouve les tortelli di Primavera, farcis à la ricotta et aux fines herbes. Dans les montagnes Romagnoles on farcit les pâtes de potiron, ou de marrons. Les tortellini, dont il existe 110 recettes et dont la forme est censée rappeler le nombril de Vénus, furent apparemment mis au point à Bologne.

Autant dire que les recettes de l’Emile Romagne sont aussi nombreuses que gourmandes ! Dans les semaines qui viennent nous partagerons avec vous plusieurs de ces recettes pour éveiller votre curiosité et ravir vos papilles.

Vous en trouverez d'ailleurs une première dans la newsletter de cette semaine!

Ci vediamo!

emila-romagna.jpg

Chaque ville enrichit cette carte déjà généreuse de ses spécialités:

·          Parma avec son jambon et son Culatello ;

·          Bologne et sa mortadelle ;

·          Piacenza qui nous offre la lasagne et les tortellinis ;

·          Ferrare, fief de la saucisse à cuire et son Panpepato ;

·          Modène qui n’a pas que de célèbre son vinaigre balsamique mais aussi son zampone et le pétillant Lambrusco ! ;

·          Le Parmigiano est la specialité de toute la région ;

·          La Piadina est le pain typique de la Romagne.

Il est fort est à parier que vous avez au moins une de ses délicatesses dans vos armoires ou votre réfrigérateur !